La France croule sous le poids de ses 600 000 élus

La France n’a pas de pétrole, mais elle a des élus, beaucoup trop d’élus rappelle le Cri du Contribuable. Avec 600 000 élus en France, c’est quasiment 1% de la population qui est concernée (record mondial), mais l’ensemble de la population qui en paye les frais.

Source : La France croule sous le poids de ses 600 000 élus

Publié dans Société | Tagué , | Laisser un commentaire

Si c’est vrai, il faut le dire ; si c’est faux, il faut le dire… Pourquoi ? …  

Quelques questions que l’on est en droit de se poser au moment où les retraites sont remises en cause

 

– Pourquoi un député, au bout de seulement 5 ans de cotisation retraite touche une retraite moyenne de 1’500€/mois alors qu’un employé pour 42 années de cotisation touchera 896€ en moyenne ?

– Pourquoi, au bout de 2 mandats de 6 ans chacun, un sénateur peut-il toucher >3’700€/mois de retraite ?

t de se poser quand  les  retraites 

– Pourquoi, la retraite des élus n’est-elle pas prise en compte dans l’écrêtement (8’200€) des indemnités d’élus.

– Pourquoi, une cotisation retraite d’élu rapporte-t-elle en moyenne 6,50€/€ cotisé pendant 20 ans alors qu’un salarié du régime général touche entre 0,87 et 1,57€/€ cotisé pendant 42 ans ?

– Pourquoi, un élu peut-il cumuler ses différentes retraites (jusqu’à 5 retraites) ?

– Pourquoi un élu peut-il travailler en touchant sa (ses) retraite(s) d’élu complète(s) sans plafond de montant alors que le citoyen lambda ne peut le faire sans dépasser la valeur de son dernier salaire ?

– Pourquoi les élus ont-ils une retraite par capitalisation et l’interdisent-ils résolument aux « autres » qui n’ont droit qu’à une retraite par répartition ?

– Pourquoi les cotisations retraite des élus peuvent-elles être abondées par les collectivités, ce qui permet à un parlementaire de toucher sa retraite à taux plein avec moins d’annuités de cotisation ?

– Pourquoi une partie de la pension de retraite des parlementaires est-elle insaisissable (même en cas de fraude ou d’amende) ?

– Pourquoi un agent public qui voudrait se présenter à une élection législative ne devrait-il pas démissionner de la fonction publique ? Un salarié le doit, lui, s’il veut travailler ailleurs !

– Pourquoi 2 ans d’allocations chômage pour un salarié lambda du régime général et 5 ans pour les députés ? Ceux-ci ont-ils plus de mal à retrouver un travail ?

– Pourquoi les députés qui ne se représentent pas peuvent-ils toucher l’allocation différentielle et dégressive de retour à l’emploi ? Un salarié qui démissionne n’a, lui, droit à rien !

– Pourquoi faut-il avoir un casier judiciaire vierge pour entrer dans certaines professions et que ce n’est pas le cas pour être élu ?

– Pourquoi la fraude dans la déclaration de patrimoine d’un élu ne vaut-elle pas la prison mais seulement 30’000 € d’amende alors que la simple fraude d’un citoyen pour faux et usage de faux d’un document délivré par l’Administration est punissable de 5 ans d’emprisonnement et de 75’000€ d’amende ?

– Pourquoi un parlementaire (député ou sénateur) touche-t-il une IRFM (indemnité représentative de frais de mandat) de 5’770€/mois pour un député et de 6’200€/mois pour un sénateur, dont l’usage n’est pas contrôlable et pour lequel il n’a de compte à rendre à personne ?

– Pourquoi, durant son mandat, un élu peut-il s’acheter un bien qu’il nomme souvent « permanence », le payer à crédit avec l’IRFM, qui est de l’argent public, et le garder ou le vendre pour son bénéfice personnel ?

– Pourquoi les parlementaires cumulards peuvent-ils toucher plusieurs enveloppes de frais de représentation (frais en tant que président d’agglomération, frais en tant que maire, IRFM en tant que député…) ?

– Pourquoi les restaurants trois étoiles (cinq étoiles ?) de l’Assemblée nationale et du Sénat coûtent-ils si peu cher à l’élu ?

– Pourquoi un élu à revenu égal de celui d’un salarié paye-t-il moins d’impôt sur le revenu ?

– Pourquoi parle-t-on toujours de réduire le nombre de fonctionnaires mais jamais celui des parlementaires ?

 – Pourquoi les sénateurs se sont-ils versés en 2011, au titre d’un « rattrapage exceptionnel », une prime de 3’531,61 € avant les congés d’été… ?

– Pourquoi aucun chiffre n’existe sur la présence ou non des sénateurs lors des séances au Sénat ?

– Pourquoi la pension de réversion d’un élu décédé est-elle de 66% sans condition de ressources du survivant alors que celle d’un salarié du privé est de 54% sous condition de ressources du survivant (aucune réversion au-dessus de 19’614,40 brut/an !)

– Pourquoi la retraite d’un élu est-elle garantie et connue d’avance alors qu’un salarié du régime général n’est sûr de rien ?

– Pourquoi un député peut-il cumuler plusieurs « réserves parlementaires » sans que cela se sache officiellement ?

– Pourquoi l’indemnité de fonction d’un député et son IRFM ne sont-elles pas imposables ?

– Pourquoi un député a-t-il droit au remboursement de frais de taxis parisiens (alors qu’il touche l’IRFM pour ça) ?

– Pourquoi un ancien sénateur ou un ancien député ont-ils droit à la gratuité à vie en première classe SNCF ?

– Pourquoi un ancien sénateur et son conjoint ont-ils le droit du remboursement de la moitié de 12 vols Air France/an et à vie ?

– Pourquoi un sénateur peut-il emprunter jusqu’à 150’000 € à un taux préférentiel ?

– Pourquoi les anciens ministres, leurs conjoints et leurs enfants ont-ils droit à la gratuité à vie des vols Air France et à la gratuité à vie des transports sur le réseau SNCF ?

– Pourquoi y a-t-il dans le service des fraudes un service spécial pour les élus ?

– Pourquoi une fraude d’élu est-elle différente des autres pour bénéficier d’un traitement de faveur ?


Pourquoi ?

A plus

Patrick

 

   

 

 

 

Publié dans Politique Francaise, Société | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

La Sociale : lettre d’information n°52 Nouveaux articles depuis le 5 février 2020

Publié dans Société | Laisser un commentaire

Mais qu’est ce que la CFDT ? …

Le mouvement social sur les retraites qui s’oppose à Emmanuel Macron et son gouvernement depuis plus de six semaines met en exergue le rôle et la fonction de la CFDT. Certains voient dans la centrale de Laurent Berger un concentré de trahisons individuelles qui expliqueraient une stratégie récurrente dans chaque conflit social : chevaucher le mouvement dans un premier temps, chercher des points de détails sur lesquels négocier, et enfin mettre tout son poids dans la balance pour faire fléchir la mobilisation et jouer la béquille du gouvernement ou du patronat contre la volonté des salariés et ouvriers en grève. Cette vision purement policière occulte l’essentiel, la nature réelle de la CFDT. Par ses gênes, cette centrale qui pour les besoins de la cause gouvernementale porte le nom de syndicat, n’est en réalité qu’une organisation patronale et pro-gouvernementale opposée à la classe des ouvriers et salariés. C’est dans l’origine même de cette organisation, dans sa doctrine, dans ses textes fondateurs que l’on peut, si on s’en donne la peine, trouver la véritable nature de cette organisation, dont le patron n’est autre que le président de la Confédération européenne des syndicats, bras armé de l’union européenne dans le monde syndical, chargé de promouvoir l’ensemble des réformes que rejettent les peuples, dont celle sur les retraites. Evidemment il ne s’agit pas d’amalgamer les simples syndiqués à leur direction. Mais comme il serait de salubrité publique que les adhérents à cette organisation patronale lui portent un coup fatal, il est important et urgent d’éclairer sur sa véritable nature et sa fonction. J’avais traité dans le détail cette question dans mon livre « Hollande l’imposteur » paru en 2014. Mis à part quelques noms qui ne sont plus d’usage, je n’ai rien à retirer du contenu que je développais alors. J’en redonne ci dessous quelques extraits, mettant à disposition pour tous ceux qui me le demanderont, dans la mesure du stock encore disponible, l’ouvrage dans son ensemble.

A l’époque où j’écrivais ces lignes, le prédécesseur de Laurent Berger se nommait François Chérèque. Dans une réunion dans laquelle j’avais pu m’introduire alors qu’on m’avait indiqué que ma présence n’était pas souhaitée (une raison supplémentaire pour trouver un stratagème me permettant de franchir l’interdit), il faisait l’apologie des mesures gouvernementales et patronales et distillait ses conseils.

par Jacques COTTA le 31 janvier 2020

Publié dans Politique Francaise | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Le petit cochon rose est mort !!     NOS HOMMES ET FEMMES POLITIQUES L’ONT TUÉ.

            Remerciements à l’Istréen qui nous a permis de connaître ce fait aberrant !
> > > > >
> > > > >   Le petit cochon rose du manège est mort….
> > > > >   À tous ceux qui ont des petits enfants, mais aussi à tous les autres, il est grand temps de commencer à réagir !
> > > > >

                 Un petit cochon expulsé à Istres! INCROYABLE!
> > > > >   Après les croix dans les hôpitaux voici les cochons sur les manèges. 
> > > > >   Et après,… nous serons obligés de nous laisser pousser la barbe ?
> > > > >  Sommes-nous encore chez nous ?   
> > > > >   Le manège a perdu son cochon… 
> > > > >   Enlevé à la demande de parents musulmans! 
> > > > >   Mais alors? 
> > > > >  Faudra-t-il enlever les rayons charcuterie dans les boucheries et grands magasins ?
> > > > >  Faudra-t-il bâcher les box des races porcines au salon de l’agriculture ?

> > > > >  Faudra-t-il enlever les images des manuels scolaires pour la fable des 3 petits cochons ?
> > > > >   Il est désolant de constater qu’un nombre important de Français ne s’en aperçoit pas et fait preuve d’un manque de lucidité flagrant.
> > > > >   Cette dictature prend les formes les plus diverses.
> > > > >
> > > > >   Ainsi à ISTRES en Provence, il y avait dans une allée piétonnière un petit manège pour jeunes enfants. 
> > > > >   Sur ce manège était installé un petit cochon rose. 
> > > > >   Les islamistes ont demandé l’enlèvement de ce cochon parce qu’il troublait leurs enfants. 
> > > > >   Le « caïd » local (lisez le maire), pour gagner quelques électeurs musulmans a obtempéré. 
> > > > >   Envoyé par un Istréen, observateur averti.
> > > > >
> > > > >   NOUS SOMMES BIEN DANS UN PAYS DE CONS! 
> > > > >   Vous soumettrez-vous aux exigences de plus en plus nombreuses des islamistes ? 
> > > > >
> > > > >   Si oui, vous pouvez détruire ce mail. 
> > > > >
> > > > >   Si non, agissez par n’importe quel moyen, ne vous laissez pas faire, après il sera trop tard nous serons complètement envahis par leurs revendications. L’union fait la force, en nous serrant les coudes on résistera, la France restera française et ne deviendra pas islamiste.
> > > > > Il faut pousser nos politiques à supprimer les diverses aides comme cela s’est fait dans d’autres pays dont ils sont partis pour venir massivement en France.
> > > > >
> > > > >   En supprimant l’AME pour les illégaux et le RSA pour les non-Français , le gouvernement trouvera les milliards d’euros qu’il cherche désespérément dans nos poches. 

Publié dans Société | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Le maire de Metz Dominique Gros refusant > d’enlever le porc du menu de la cantine de l’école, > explique pourquoi.

Des parents musulmans ont demandé l’abolition
> du porc de toutes les cantines des écoles d’une banlieue
> de Metz Borny./*
> > > ­­­> */Le maire a refusé, et le secrétaire de la
> ville, a adressé une note à tous les parents avec
> l’explication suivante…/*

­­­
­­­

> > > */« Les musulmans doivent comprendre qu’ils
> doivent s’adapter à la Lorraine et à la France, à leurs
> coutumes, à leurs traditions, leur style de vie,parce
> que c’est là où ils ont choisi d’immigrer./*
> > > ­­­> */ « Ils doivent comprendre qu’ils doivent
> s’intégrer et apprendre à vivre en Lorraine. Ils doivent
> comprendre que c’est à eux de changer leur style de vie,
> pas aux Français et Françaises qui les accueillent si
> généreusement./*
> > > ­­­> */ “Ils doivent comprendre que les Français ne
> sont ni racistes ni xénophobes, ils ont accueilli
> beaucoup d’immigrants avant les musulmans (le contraire
> n’existe pas, c’est-à-dire que les états musulmans
> n’acceptent pas d’immigrants non musulmans)./*
> > > ­­­> */Pas plus que d’autres pays, les Lorrains
> n’ont pas l’intention d’abandonner leur identité, ni
> leur culture. /*
> > > ­­­> */ Et si la France est une terre d’accueil, ce
> n’est pas le maire de Metz Dominique Gros .PS qui
> accueille les étrangers, mais les Messins et Lorrains
> français./*
> > > ­­­> */ Finalement, ils doivent comprendre qu’à
> Metz (Lorraine) nous avons de racines judéo chrétiennes,
> des arbres de Noël et des fêtes religieuses, mais la
> religion doit demeurer du domaine privé. /*
> > > ­­­> */ La municipalité de Metz ville royale et
> impériale a raison de refuser toute concession à l’islam
> et la sharia./*

> > > ­­­> */Pour les musulmans qui ne sont pas d’accord
> avec la laïcité et ne se sentent pas confortables à Metz
> lorraine pays de Jeanne d’arc,  il y a 57 beaux pays
> musulmans dans le monde, la majorité sous-peuplés, prêts
> à les recevoir avec des bras halal grand ouverts et en
> accord avec la sharia./*

> > > ­­­> */Si vous avez quitté votre pays pour venir en
> France mais non pas pour un autre pays musulman, c’est
> parce que vous pensez que la vie est meilleure en
> Lorraine plutôt qu’ailleurs. Posez-vous la question
> juste une fois; pourquoi la vie est-elle meilleure en
> France plutôt que dans votre pays d’origine? /*

­­­
­­­

> > > */« Une cantine où on sert du porc et du museau
> lorrain ou de la quiche lorraine avec une bonne tarte
> aux fraises ou à la mirabelle de Lorraine fait partie de
> la réponse »./*

­­­
> ­­­
> ­­­
> ­­­

*/Un homme qui a raison, tout le monde le pense mais le
> dire c’est autre chose.

Publié dans Société | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dans le tram de Genève   –  Bravo madame !!!       Super 

 

Histoire vraie relatée par Me Piguet et reprise dans « la tribune de Genève

C’est fort bien exprimé…
> > Enfin une précision de l’origine sur ce fameux vêtement qui fait                                     tant parler de lui

18 mai 2016
> > Christophe Piguet, Avocat à la cour, bâtonnier, Genève :
> >  Je viens d’être témoin d’une scène extraordinaire dans le tram 12 à Genève.
> >  Assise à côté de moi, une femme entièrement voilée (y compris gants et tout le tralala), seule une fente  horizontale d’un petit centimètre laissait entrevoir ses yeux.
> >  Une femme d’une quarantaine d’années, vêtue à la mode d’ici est assise en face de nous et s’adresse à elle avec douceur :

– Bonjour Madame, comme vous je suis musulmane, mais je ne comprends pas pourquoi vous vous déguisez ainsi.
> >  Pourriez-vous m’expliquer ?
> >  – Madame, ce n’est pas un déguisement, c’est le prophète qui nous demande de nous vêtir comme cela.
> > – Le Prophète ? Vous êtes sûre ?
> >  – Vous auriez la gentillesse de m’indiquer où se trouve ce texte et quel en est le contenu ? Je vous demande cela car je ne connais pas ce texte.
> >  – C’est dans le Coran !
> >  – Ah, j’ai lu et étudié le Coran, mais je n’ai vraiment aucun souvenir d’avoir lu le Prophète nous demander de nous déguiser comme les femmes de la tribu machinchosebidule (là, c’est moi qui n’ai pas retenu) qui vit dans telle zone du Sahara et qui portaient ce type de vêtement bien avant la naissance du Prophète, pour se protéger des tempêtes de sable.
> > En plus, cette zone est très lointaine des différents voyages de notre Prophète.
> >  Historiquement parlant, notre Prophète ne devait même pas connaître cette tribu. Comment se fait-il dès lors, qu’il ait demandé aux femmes musulmanes de s’habiller dans un accoutrement qu’il ne connaissait pas ?
> >  – Ça suffit Madame, c’est le Prophète qui l’a écrit, je l’ai lu.
> >  – Vous avez lu le Prophète … d’accord … une traduction ?
> >  – Non en arabe.
> >  – Ahhh, vous lisez et parlez l’arabe très couramment donc ?
> >  – Oui absolument.
> >  Là, la dame vêtue à l’occidentale se met à lui parler en arabe à grande vitesse.
> >  La femme entièrement couverte bredouille des réponses hésitantes.
> >  La femme reprend en français :
> >  – Madame, je suis professeur d’arabe et de civilisation musulmane à l’Université et je peux affirmer que vous ne comprenez rien à l’arabe.
> >  – Je vous ai posé des questions dans un arabe pur et élaboré.
> >  Des questions très ambiguës, à double sens et vous n’y avez rien vu du tout.
> >  Vous m’avez répondu complètement à côté.
> >  – Vous êtes née où ?
> >  – Je suis née ici

– Donc si je récapitule ; vous portez des vêtements faits pour lutter contre les tempêtes de sable d’une petite tribu, vivant dans une certaine zone subsaharienne dont le Prophète n’a jamais entendu parler, vous avez lu le Coran, mais êtes incapable de comprendre les finesses de la langue arabe, vous y avez trouvé des instructions vestimentaires mais vous ne pouvez pas me dire quel est ce texte.
> > – Ça suffit Madame, vous m’agressez !
> >  – Non chère Madame, c’est vous qui nous agressez et injuriez ma religion, par votre déguisement, par votre inculture.
> >  Vous nous faites tous passer nous, les musulmans, pour des imbéciles fanatiques.

Bravo à cette femme courageuse, la vraie musulmane, c’est elle.

Histoire vraie relatée par Me Piguet reprise dans « la tribune de Genève » et maintenant nous savons que cette « tenue » était destinée à se protéger du sable, et n’a rien à voir avec la religion, mais à provoquer.

Publié dans Société | Tagué , , , , | Laisser un commentaire