TÉLÉVISION ET IMMAGINATION

Posté par 2ccr le 24 juillet 2015

De nombreuses inventions intégrant aujourd’hui notre quotidien laissent apparaître tôt ou tard leurs effets néfastes (modification de nos perceptions, introduction de matières nocives dans notre environnement, etc). Voici l’illustration par excellence, le symbole de notre société de consommation : la télévision. A ses balbutiement dans les années 1950, la télévision a réussi à pénétrer 75% des foyers américains en seulement 7 ans, contre 14 ans pour la radio, 23 ans pour le réfrigérateur, 48 ans pour l’aspirateur, 52 ans pour l’automobile, 67 ans pour le téléphone et plusieurs siècles pour le livre, avant d’en arriver au même taux d’équipement.

Nombreux étaient les sociologues qui voyaient alors en cet objet un outil révolutionnaire qui allait offrir la culture, le savoir et réduire l’échec scolaire jusqu’à contrebalancer le poids des inégalités sociales. Il est maintenant estimé, d’après une étude récente, qu’au-delà du temps perdu devant un écran, les effets (sur l’alimentation et le cycle du sommeil entre autre) de chaque heure de télévision réduiraient d’environ 22 minutes l’espérance de vie des individus de plus de 25 ans.

Outre ce fait inquiétant, la télévision perturbe le développement du langage, le déploiement de l’attention ou encore l’émergence de la créativité chez les enfants, augmentant ainsi de 43% pour chaque heure de télévision quotidienne la probabilité qu’un enfant entre 5 et 11 ans soit sans diplôme. Il ne faut pas non plus oublier l’influence désastreuse de la présence à l’écran du tabagisme, de l’alcoolisme, de la sexualité, de la violence et des clichés, sur les comportements à risques et sur nos conceptions de la société. L’esprit critique en est lui aussi affecté, l’opinion publique étant massivement dirigée par l’engouement des médias pour certains sujets et par leur manque d’objectivité. Pour aggraver les choses, l’information se dégrade et tend à ressembler de plus en plus à du divertissement par souci d’audience.

La télévision altère la capacité d’imagination de l’enfant (sa capacité à se représenter les choses). Le pédiatre allemand Peter Winterstein a démontré qu’en passant du temps devant l’écran, ses dessins s’appauvrissaient en détails et perdaient de leur relief, quand ils n’étaient pas carrément déstructurés.

Voici une comparaison très intéressante entre les dessins d’enfants qui regardent la TV moins d’une heure par jour et ceux qui la regardent plus de trois heures par jour :

« Un cerveau ne s’imprègne correctement des choses que s’il les découvre par le biais de plusieurs sens, c’est-à-dire l’audition, la vue, l’odorat et le toucher. Et, de ce point de vue, la télévision est une source d’information bien pauvre en comparaison avec le monde réel. » dit Winterstein. Il faut répondre à l’arrivée de la TV par des actions fortes, sinon on arrivera à une société très pauvre en pensée et en créativité qui sera de plus en plus manipulable.

  1. PLEINLEDOS

Lire également : A propos de la société

Proverbe bien connu des économistes : « Il y a 3 types de mensonges : les petits mensonges, les gros mensonges et les statistiques. »

Publicités

A propos lucien57

Jeune homme d'un certain age mes hobby sont l'Informatique le jardinage,La cuisine.J'aime tout ce qui est nature ,les grands espace, la faune , la flore , la mer enfin la mère nature qui !elle a toujours le dessus.Je m’intéresse a tout,politique ,société et tout ce qui va avec.
Cet article, publié dans Société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s