LE MIRACLE, C’EST QUE LES PEUPLES ACCEPTENT LEUR SOUMISSION …

Posté par 2ccr le 30 novembre 2015

victoireJe pense que la cause  de l’abstention aux élections, ainsi  que les raisons  du divorce entre dirigeants du pays et population, surtout jeune, n’est pas d’ordre matériel, c’est une crise de sens. Comment les gouvernants et d’une façon générale tous les politiciens professionnels peuvent-ils encore croire qu’en étant complètement déconnectés du peuple comme ils le sont, leur parole a encore une valeur quelconque ? Pensent-ils réellement que se faire élire sur des promesses qu’ils ‘empressent d’oublier une fois élus, quand ils ne font pas exactement le contraire, va amener un climat de confiance avec le peuple ? Pour l’instant, c’est une majorité d’abstention, mais demain ? Ne courre-t-on pas le risque de voir une révolte se manifester … pour le meilleur, ou pour le pire ?

Où sont les valeurs essentielles de l’humanité dans ces politiques qui se suivent et se ressemblent ? On nous bourre le crâne de : compétitivité et de méritocratie, en nous cachant soigneusement la réalité d’une petite classe qui s’autogénére et nous tond la laine sur le dos ! Quant à la question du chômage, il suffit de lire la prose des économistes proches de l’École de Chicago. Leurs thèses sur la réduction du périmètre d’intervention de l’Etat-providence, sur la défiscalisation, sur le taux naturel du chômage, etc. sont des monuments d’absurdités. Leur seule utilité est de renforcer les profits d’une petite minorité de prédateurs et de donner une caution intellectuelle à toutes les politiques ultralibérales qui privent l’Etat de ses moyens d’actions et l’accule à la ruine. Sans l’intervention régulatrice de la collectivité nationale sur les flux de marchandises et sur les capitaux, et faute de ressources budgétaires, toutes les autres missions publiques concernant l’éducation, la recherche, la santé publique, l’innovation, la formation professionnelle, la culture, la sécurité alimentaire, l’énergie, etc. sont abandonnées dans les griffes d’organisations anonymes lucratives et maffieuses.

Je disais plus haut que c’était une crise de sens qui était la cause du malaise des peuples, il faut insister sur ce point. Croit-on vraiment que c’est en enseignant le mythe du « winner » et en développant  la cupidité que l’on va vers un monde meilleur ? On crée des besoins qu’il faut  satisfaire à tout prix et un sentiment de défiance et de méfiance du tous contre tous. Notre société n’a de cesse de détruire toutes les valeurs essentielles de l’humanité et de les remplacer par leur contraire …

Nos politiciens professionnels font partie d’une vaste clique aristocratique et criminelle dans ses menées anti-démocratiques et anti-humanistes. Une clique bien organisée puisqu’elle a su se diversifier pour lancer ses agressions contre le peuple, la société et la civilisation. Elle a su investir les médias de masse pour sa propagande, noyauter les partis politiques et les syndicats, corrompre ou éliminer les administrateurs publics au niveau national et dans les organisations internationales pour y placer ses agents, financer des think-tanks et autres officines de désinformation, mettre à son service des universitaires et des pans entiers du système académique pour donner un vernis d’honorabilité et de sérieux à ses projets.

Dans nos pseudos démocraties, parfaitement encadrées par des lois destinées à protéger une poignée de responsables et les doctrines qu’ils ont fait leur, tout est fait pour que le pouvoir jamais ne leur échappe : l’oppression raciste et antisocialiste, les crises financières, le contrôle monétaire, et jusqu’au terrorisme, tout est bon pour garder le pouvoir. Pour justifier cette politique indéfendable, ils culpabilisent les victimes de ce système destructeur, en prétendant qu’elles pourraient s’en sortir toutes seules, « si elles se battaient ». Ils n’ont de cesse de détruire les fraternités et de monter les gens les uns contre les autres : l’étranger contre le souchien, le retraité contre le jeune, le fonctionnaire contre le salarié, le sdf contre le chômeur ! Peut-être qu’un jour, lorsque cet enfumage se sera dissipé, les citoyens réagiront, sans doute violement. Cette bataille laissera derrière elle tous les Macrons de France et de Navarre le nez dans la boue et la fange qu’ils colportent dans leur sillage !

Ces politiciens, menteurs et hypocrites qui ne cherchent qu’à maintenir leurs privilèges et qui sont totalement soumis à « la grande bourgeoisie » ne sont qu’un rouage de cette dangereuse machine néoconservatrice qui vise d’un coté à vendre l’Etat français, ses droits légitimes et ses biens à une poignée d’intérêts étrangers et d’agioteurs atlantistes et de l’autre à pousser les français à la zizanie civile. Comme disait un néoconservateur américain : « c’est en plongeant les masses dans le chaos que nous pourrons continuer à profiter de nos privilèges »

Même si globalement peu de gens sont conscients de cela, la grande majorité ressent confusément ce problème et ce mode de vie, si on peut appeler cela « vie »,  ne leur apporte que du désespoir. La solution des problèmes de l’humanité n’est pas dans l’accroissement des richesses, qu’il y ait de plus en plus de milliardaires, (dixit Macron), mais dans le bien vivre ensemble, dans la paix des cours et par conséquent des êtres humains entre eux, dans le développement de la noblesse des caractères, dans la sagesse, la fraternité universelle, dans la recherche de la vérité, dans la sincérité, dans l’éveil des consciences et dans l’unité.

Nous n’avons pas besoin de tout ce clinquant consumériste. Qui emporte tous ces gadgets et tout cet argent dans sa tombe ? Les gens cherchent à vivre heureux, à avoir confiance en l’avenir et à être en paix avec les autres. Et que leur offre-t-on ? Le mensonge, l’hypocrisie, la méfiance, le contrôle tous azimuts sous des prétextes aussi futiles qu’inexistants, comme la lutte contre le terrorisme, terrorisme que ces dirigeants crapuleux ont eux-mêmes créé et qu’ils entretiennent, (Libye, Syrie, Irak, Afghanistan…), la soumission à l’oligarchie, le deux poids deux mesures dans presque tous les domaines, une justice le plus souvent au service des puissants, etc. On nous parle de Dahesh, du danger qu’il représente et de la nécessité de mener le combat, mais je suis sûr que si l’emblème de Dahesh était le drapeau rouge,  et leur idéologie la nationalisation des puits de pétrole et le partage des richesses, il y a longtemps que nos armées l’auraient détruit !

Vraiment, c’est un miracle que les peuples ne se révoltent pas de façon violente. Mais pour combien de temps encore ? Peut-on espérer que ces politiciens se réveillent un jour avant qu’il ne soit trop tard ? Personnellement, j’en doute. Mais heureusement, d’autres « forces » agissent dans ce monde et œuvrent pour le bien être véritable de l’humanité. Il n’est pas trop tard pour les dirigeants politiques de changer d’optique s’ils ne veulent pas finir dans les poubelles de l’histoire, au mieux. Je préfère ne pas envisager le pire.

D’aprés D. Positaire ,  Superflux et Gigi Rousseau

« Le monde ne se meurt pas, il est en train d’être assassiné et les assassins ont un nom et une adresse »… Utah Philips

Publicités

A propos lucien57

Jeune homme d'un certain age mes hobby sont l'Informatique le jardinage,La cuisine.J'aime tout ce qui est nature ,les grands espace, la faune , la flore , la mer enfin la mère nature qui !elle a toujours le dessus.Je m’intéresse a tout,politique ,société et tout ce qui va avec.
Cet article, publié dans Société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s