Quels sont les enjeux décisifs de l’heure ?

Pourquoi voter Mélenchon ?

Par Alain Chicouard • 2017: Libre discussion • Lundi 17/04/2017 • 0 commentaires  • Lu 168 fois • Version imprimable

Bien au-delà des bavardages électoraux, les questions majeures de la situation sociale et politique sont clairement établies dans les déclarations dépourvues de toute ambiguïté , des Fillon, Macron, Gattaz, Kessler (cf annexe 1). En finir avec le Code du Travail et les conventions collectives, en finir avec la Sécu fondée sur les cotisations sociales, tels sont, entre autres, les objectifs affichés….

C’est, avant tout, par rapport à ces enjeux décisifs qu’un débat sur la position à prendre le 23 avril au premier tour des Présidentielles s’impose.

Certes, ce n’est certainement pas sur le terrain de ces élections que se régleront les questions sociales en jeu. Pour autant, ce serait une position purement doctrinaire et idéologique que de se contenter à répéter ce fait et de se mettre sur l’Aventin en se limitant à la réaffirmation de la nature bonapartiste de telles élections pour justifier aujourd’hui une position abstentionniste.

Jusqu’au début avril, je demeurais convaincu, vu l’impasse politique, qu’en fin de compte, l’abstention était la seule position acceptable. Les développements de ces dernières semaines et de ces derniers jours m’ont amené à reprendre l’analyse de la situation et à changer d’angle.

La déclaration largement médiatisée de L. Berger, secrétaire général de la CFDT, du 8 avril, qui a joué un rôle pivot dans l’adoption des contre-réformes de Hollande, au premier chef de la loi El Khomri, appelant à combattre la candidature Mélenchon, qualifiée de « menace totalitaire » est, entre autres éléments, un facteur éclairant.

Il existe aujourd’hui une donnée incontournable : bien au-delà de sa personnalité et de son programme, Mélenchon est, pour les partisans de la loi El Khomri et de la remise en cause des acquis sociaux, l’homme à abattre. Pourquoi ?

Il n’y a aucune illusion à avoir sur Mélenchon : même s’il est très positif qu’il se prononce notamment pour l’abrogation de la loi El Khomri et pour l’élection d’une Assemblée Consituante, il demeure, sur le fond, un « mitterrandiste » convaincu (cf annexe 2). Et on peut estimer que l’abandon du drapeau rouge et de l’Internationale au bénéfice du drapeau tricolore et de la Marseillaise est beaucoup plus qu’un choix symbolique…

En fait, ce qui inquiète le MEDEF et les milieux financiers, ainsi que leurs porte-parole politiques, ce n’est pas le tonitruant tribun Mélenchon, c’est le mouvement qui s’est enclenché autour de sa candidature. L’inquiétude, c’est qu’ indépendamment de ses fortes limites, ce mouvement rassemble et mobilise une force cherchant à faire échec aux mesures et aux projets anti-sociaux, une force qui menace l’opération  »Union républicaine » autour de Macron, une force qui annonce que – quelle que soit d’ailleurs l’issue de ces Présidentielles – la résistance ouvrière et populaire sera farouche.

A cette inquiétude s’en rattache une autre, celle exprimée très directement dans cette interrogation du journaliste du Figaro en direction de D. Kessler (cf annexe 1) prônant « un traitement de choc »:« Les Français accepteront-ils des réformes aussi profondes, ou tout cela ne finira-t-il pas dans la rue ? »

Bref, décider de voter et d’appeler à voter Mélenchon le 23 avril ne relève pas d’un choix tactique électoral. Il s’agit d’un choix politique concret refusant le confort « idéologique » d’une position apparemment plus radicale (telle que l’abstention ou encore le vote Arthaud ou Poutou) pour s’inscrire (sans illusion, mais avec détermination!) dans un mouvement qui, dans l’immédiat sur le terrain miné des Présidentielles et surtout demain dans les luttes sociales inévitables, peut contribuer au rassemblement de tous ceux qui veulent défendre et reconquérir tous les acquis sociaux et démocratiques.

Le 16 avril 2017.

Al. Ch.

Publicités

A propos lucien57

Jeune homme d'un certain age mes hobby sont l'Informatique le jardinage,La cuisine.J'aime tout ce qui est nature ,les grands espace, la faune , la flore , la mer enfin la mère nature qui !elle a toujours le dessus.Je m’intéresse a tout,politique ,société et tout ce qui va avec.
Cet article, publié dans Société, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s