Macron demission

La Démission de Macron

par Jacques COTTA, le 28 mars 2020

Enregistrer au format PDF

Avec la crise sani­taire et ses drames humains, il est convenu de taire les divi­sions. Le monde poli­ti­que s’accorde d’ailleurs à ne rien dire ou bien peu sur les incom­pé­ten­ces cou­pa­bles d’un pou­voir qu’on pour­rait citer à com­pa­rai­tre devant la cour mar­tiale -si nous étions en guerre comme le pro­clame pério­di­que­ment Emmanuel Macron- pour com­pli­cité avec l’ennemi. La Macronie est en effet res­pon­sa­ble de la situa­tion dans laquelle se trouve le peuple fran­çais.

  • Le président de la république et ses ministres, Philippe, Veran et quelques autres ont d’abord jonglé avec une série d’injonctions contradictoires, sans oublier les clowneries indécentes de la porte paroles du gouvernement Sibeth Ndiaie qui porte décidément à merveille son prénom… Le florilège est accablant.
    • « Sortez » puis « restez confinés »
    • « la pénurie de masques n’est pas un sujet » puis « nous avons commandé 200 millions de masques »
    • « les tests sont inefficaces, nous avons choisi une autre stratégie » puis « nous allons multiplier les tests par 5 »,
    • « La chloroquine est dangereuse » puis « l’usage de la chloroquine est autorisé »,
    • etc…
  • Le président de la république s’est ensuite retranché derrière un comité scientifique qui semble maitre de la décision politique. C’est lui qui est censé donner la bonne parole, les consignes, les règles, et surtout présenter l’avantage pour le pouvoir de porter à sa place la responsabilité des atermoiements, des hésitations, des erreurs, des fautes.
  • Le président de la république se montre incapable de tenir sa place, concernant notamment la pénurie de matériel qui fait cruellement défaut pour les soignants d’abord, la population dans son ensemble ensuite, perdu dans des incantations aussi absurdes qu’inutiles sur les bienfaits de l’Europe dont la défaillance totale n’est pas à prouver.

Nous subis­sons en réa­lité les effets de la poli­ti­que libé­rale mon­dia­liste cri­mi­nelle qui depuis plu­sieurs décen­nies orga­nise la désin­dus­tria­li­sa­tion et donc l’aban­don de la pro­duc­tion, qui abou­tit aujourd’hui à délé­guer à l’Inde et la Chine la fabri­ca­tion de nos médi­ca­ments ou encore des mas­ques de pro­tec­tion.

Depuis 7 ans qu’il est au pou­voir, dont deux en tant que Président, Emmanuel Macron a accé­léré le pro­ces­sus. L’ode à « l’état pro­vi­dence » pour tenter d’ama­douer un peuple vic­time n’y change rien. Il porte la des­truc­tion du ser­vice public dont le ser­vice hos­pi­ta­lier aujourd’hui en pre­mière ligne contre la coro­na­vi­rus. Dans les douze der­niers mois, des « économies » d’un mil­liard sup­plé­men­taire ont été impo­sées à l’hôpi­tal public. Il se montre de plus incom­pé­tent lors­que l’urgence com­mande des mesu­res immé­dia­tes.

  • Nationaliser l’usine Luxfer à Gerzat dans le Puy-de-Dôme, la seule en Europe à fabriquer des bouteilles d’oxygène médical qui font défaut, fermée en mai 2019 par sa direction britannique, qui selon les ex salariés et les syndicats est en état de marche…
  • Réouvrir le site de production de Plaintel capable de fournir 4000 masques à l’heure, production délocalisée par sa direction en 2018 en Tunisie après avoir encaissé les aides de l’Etat. Salariés et syndicats avaient alerté le président de la république Emmanuel Macron et son ministre de l’économie Bruno Lemaire, mais sans effet…

A l’inverse il demeure atta­ché à son obses­sion de réduire tou­jours plus les droits du tra­vail, en ins­cri­vant notam­ment de façon hon­teuse de nou­veaux reculs dans la loi d’urgence sani­taire, en pleine pan­dé­mie.

L’appel à l’union natio­nale pour anni­hi­ler le débat est une ten­ta­tive vaine. Comme l’indi­quent déjà 600 méde­cins qui dépo­sent plainte, la prin­ci­pale menace pour les fran­çais, c’est Macron. Menace poli­ti­que, menace sociale, menace sani­taire… La consé­quence devrait aller de soi.

Jacques Cotta
Le 28 mars 2020

A propos lucien57

Jeune homme d'un certain age mes hobby sont l'Informatique le jardinage,La cuisine.J'aime tout ce qui est nature ,les grands espace, la faune , la flore , la mer enfin la mère nature qui !elle a toujours le dessus.Je m’intéresse a tout,politique ,société et tout ce qui va avec.
Cet article a été publié dans Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.